Devenir enquêteur bénévole ou délégué bénévole pour une association de défense des animaux

Aller en bas

Devenir enquêteur bénévole ou délégué bénévole pour une association de défense des animaux

Message  Cathy le Mer 2 Juin - 11:54

je remercie un de mes contacts pour ces précieuses informations et explications

Aujourd’hui plus que jamais les associations de protection animale ont besoin de vous.

En général nous parlons souvent de dons à faire qu'ils soient pécuniers ou matériels, mais il existe une autre manière de nous aider, une façon beaucoup plus directe en agissant sur le terrain.

Ce type d'aide est souvent méconnu c'est pour cela qu'aujourd'hui je vous en parle, vous pouvez aider les animaux en détresse en devenant enquêteur ou délégué bénévole dans l'association de votre choix, et si celle ci propose ce genre de poste.

Les associations de défense des animaux sont en manque de bras...
savez vous que plus de 100 demandes d'enquête sur des maltraitances arrivent (en moyenne) tous les mois dans les services juridiques des fondations, et qu'il n'y a des fois pas plus de trois enquêteurs disponibles par département ou qu'il n'y en a carrément pas?
Résultat, les délais d'intervention peuvent s'étaler sur plusieurs semaines, de quoi laisser le temps aux tortionnaires de s'en donner à cœur joie.

Le même problème se pose pour les suivis d’adoption, lorsqu’un animal est adopté dans un département, malgré les soins apportés par les services qui valident ou non les adoptions afin de trouver la famille idéale, sans agent pour aller faire une visite de contrôle chez la famille après l’adoption, le suivi des chiens est très délicat.

Malheureusement beaucoup de gens se plaignent également que nous n'agissons pas assez vite, pas assez bien, mais comment voulez que nous fassions correctement et rapidement notre travail lorsque nous sommes en sous effectif ?

Faisant partie de deux association de défense des animaux, je vais m’efforcer ci-dessous de vous faire un compte rendu de mes fonctions, ainsi vous pourrez avoir un premier aperçu de ce que représente ce genre de poste, cependant toutes les associations de défense des animaux fonctionnent différemment, c’est pour cela que les exemples ci-dessous ne doivent pas être prit pour une généralité, il est impératif de vous renseigner à la source.

Je suis actuellement enquêtrice dans une association de défense des animaux et délégué bénévole dans une autre association qui s’occupe plus spécifiquement des chiens martyrs d’Espagne, pour des raisons de discrétion je préfère taire le nom de ces associations.

En tant qu’enquêtrice, mon rôle est, lorsque je reçois du service juridique de mon association une demande d’enquête, de me rendre chez les personnes accusées de « maltraitance » et une fois sur place mon rôle de constater la situation, de définir si la dénonciation est justifiée ou non , écouter ce que les propriétaires ont à me dire, leurs explications…

Il est important de ne pas prendre parti, de rester neutre et calme, pour le bien être de l’animal et pour sa propre sécurité, gardez toujours à l’esprit qu’on ne sait jamais qui on a face à soi et qu’il peut arriver que la dénonciation de maltraitance soit le fait d’un acte malveillant donc non fondé.

Si l’on se retrouve face à une situation avérée de maltraitance il est possible d’intervenir MAIS DANS CE CAS LA reportez vous à tout prix aux stipulations de la charte définissant les droits et obligations des enquêteurs que votre association vous a envoyé, et tenez vous en à ce qui est écrit, en cas de doute contacter le service juridique de votre association..

même si certaines situations sont insupportables nous ne pouvons pas faire n’importe quoi et vous pouvez même vous retrouver avec un procès si vous agissez comme bon vous semble, et cela ne vous rendra ni service à vous, ni à l’animal ni à votre association, au contraire…

Si vraiment vous vous retrouvez dans une situation délicate et que vous n’arrivez pas à joindre votre responsable vous pouvez appeler la police, en déclinant votre identité, en expliquant votre situation et en étant persuasif…

Cependant cette attitude n’est à tenir qu’en cas de danger pour la vie de l’animal ou pour la votre…mais avant d’en arriver à cela n’oubliez jamais que votre meilleur allié est la discussion.
Et surtout, aucune enquête ne peut être faite sans autorisation de l’association pour laquelle vous œuvrez.

En tant que délégué bénévole, ma fonction est d’une part d’assurer les suivis d’adoption, je me déplace donc chez la famille adoptante ( après avoir pris rendez vous ou à l’improviste suivant les souhaits de l’association), et je fais un bilan au niveau du comportement de l’animal, de son entente avec les autres animaux , les enfants, je fais un bilan de santé…

toutes ces informations sont ensuite transmises au service d’adoption de l’asso qui centralise ‘les nouvelles apportées’.

D’autre part je me charge également des suivis en famille d’accueil, c’est le même concept que pour les suivis d’adoption, sauf qu’il s’agit d’une famille qui va garder temporairement un animal jusqu'à son adoption.

Puis nous avons une mission d’information en diffusant le but de l’association, en faisant des tracts, en en distribuant aux vétérinaires, en diffusant des articles sur les chiens adoptables…

Maintenant à vous de voir quelle activité vous correspond le plus, tout en sachant qu’elles sont cumulables.

Pour faire une demande de dossier, rien de plus simple, vous pouvez aller sur le site internet de l’association pour laquelle vous voulez travailler et vous pouvez déposer votre demande de candidature.

En général un enquêteur ou un délégué n’a à sa charge que son département, mais vous pouvez aussi demander à avoir des départements voisins.

La possession d’un véhicule est vivement recommandée, c’est beaucoup plus facile au niveau des déplacements, mais ce n’est pas non plus indispensable.

Bien sur il faut également être majeur, et pour les associations qui recrutent en tant qu’enquêteur il vaut mieux avoir un cassier judiciaire vierge.

Cependant et je le répète, concernant ce que j’ai dit plus haut sur les fonctions d’enquêteurs et de bénévoles, elles varient selon les associations tout comme les modalités d’interventions, ne prenez donc en compte que le règlement que vous recevrez.

Il faut aussi savoir que toutes les associations ne proposent pas de poste d’enquêteur, en général ce sont les plus connues qui le font, pour des raisons juridiques, car toutes les associations ne sont pas habilitées à mener une enquête pour dénonciation de maltraitance.

Ci-dessous je vous ais mis quelques associations de défense des animaux avec les coordonnées et le site internet
(source : programme vi-ferme)

La Ligue France pour la Protection des Chevaux (LFPC)

La LFPC a été fondée en 1850 et a été reconnue d’utilité publique en 1969. Ses 150 délégués répartis sur toute la France conseillent les propriétaires de chevaux afin de veiller à leur sécurité et leur bien vivre. L’association agit également en justice dans les cas de maltraitance, d’infraction à la législation en vigueur, d’abandon, de vol etc. De plus, l’association offre une seconde carrière ou une seconde retraite aux chevaux de course qui lui sont confiés par France Galop.
LFPC
8 Le Bois de Rigny
10160 RIGNY LE FERRON
Tél. : 03 25 80 83 81
[url=http://www.lfpc.asso.fr ]www.lfpc.asso.fr [/url]

L'Œuvre d'Assistance aux Bêtes d'Abattoirs (OABA)

L’OABA est une association spécialisée dans la défense des animaux d’élevage fondée en 1961.
Les enquêteurs de l’association visitent régulièrement les abattoirs et les marchés aux bestiaux. Reconnue d’utilité publique, l’OABA héberge les animaux de ferme maltraités qui lui sont confiés par les autorités administratives et judiciaires.
Elle dispose d’un service juridique spécialisé dans la défense des animaux de consommation.
OABA
10, Place Léon Blum
75011 PARIS
Tél. : 01 43 79 46 46
Fax : 01 43 79 64 15
www.oaba.fr

La fondation 30 Millions d'amis

La Fondation 30 millions d’amis agit contre toute les formes de maltraitance animale, principalement en apportant une aide aux refuges nécessiteux et en menant des actions de communication.
La fondation peut intervenir dans les cas de maltraitance envers les animaux d’élevage et au besoin, agir en justice.
Fondation 30 millions d’amis
75402 Paris cedex 08
Tél. : 01 56 59 04 44
Fax : 01 58 56 33 55
www.30millionsdamis.fr

La fondation Assistance aux Animaux

La fondation Assistance aux Animaux a été fondée il y a plus de 70 ans.
Elle gère une vingtaine d’établissements (refuges, dispensaires, ferme pédagogique), emploie 90 personnes et est assistée par 300 bénévoles.
La fondation entame chaque année de nombreuses actions en justice pour faire condamner les auteurs de mauvais traitements envers les animaux.
Fondation Assistance aux Animaux
23, avenue de la République
75011 Paris
Tél. : 01 39 49 18 18
[url=http://www.assistanceauxanimaux.com ]www.assistanceauxanimaux.com [/url]

La fondation Brigitte Bardot

La fondation Brigitte Bardot a été créée en 1986.
Elle ne gère pas de refuge (à l’exception de celui qu’elle possède en Normandie)
mais pour autant, elle vient au secours chaque année de nombreux animaux, dont bon nombre d’animaux de ferme.
Elle apporte également une aide à de nombreux refuges nécessiteux.
La Fondation a plusieurs inspecteurs-délégués bénévoles répartis sur toute la France.
Elle a un service juridique qui dépose chaque année de nombreuses plaintes et se constitue partie civile. Elle fournit également des conseils juridiques.
Fondation Brigitte Bardot
28, rue Vineuse
75116 Paris
Tél. : 01 45 05 14 60
Fax : 01 45 05 14 80
[url=http://www.fondationbrigittebardot.fr ]www.fondationbrigittebardot.fr [/url]

La Société Protectrice des Animaux (SPA)

Créée en 1845 à Paris, la SPA est la plus ancienne et la plus grande association française de protection animale.
La SPA emploie à plein temps 4 inspecteurs et est assistée par 1100 délégués enquêteurs bénévoles.
Elle dépose plus de 700 plaintes par an.
Elle agit dans toute la France avec l’aide de ses délégations dont beaucoup gèrent des refuges ou des dispensaires pour animaux de compagnie
L’association peut intervenir dans tous les cas de maltraitance envers des animaux.SPA
SPA 39, Bd Berthier
75847 PARIS Cedex 17
Tél. : 01 43 80 40 66
Fax : 01 43 80 99 23
www.spa.asso.fr
avatar
Cathy
Admin

Messages : 2457
Points : 6175
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://cathy83.sosblog.fr/bienvenue-b1.htm

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum