Jura - Qui empoisonne les chiens de Septmoncel ?

Aller en bas

Jura - Qui empoisonne les chiens de Septmoncel ?

Message  Cathy le Lun 28 Fév - 19:07

Publié le 27/02/2011 - Onze chiens ont été empoisonnés en l’espace de quelques semaines, dans cette petite commune du haut Jura. Dommages collatéraux de pièges à pies ou geste intentionnel ? Les maîtres des victimes veulent savoir

Dans les rues de Septmoncel, les chiens se promènent désormais en laisse et avec une muselière. Ce n’est pas encore la psychose, mais cela pourrait bien le devenir.

« Je suis inquiet pour mon chien. Je l’empêche de manger ce qu’il y a par terre et je fais très attention à l’endroit où il met les pattes », annonce tout de suite Teddy Bernot.

Le propriétaire du rottweiller ne parle que de cela avec ses proches. « C’est arrivé à l’un de mes amis. Son chien est mort sous ses yeux. Pourtant, l’animal était en pleine forme. C’était il y a quelques semaines, mais il ne s’en est toujours pas remis », relate le maître de Wildy.

Les gendarmes de la compagnie de Saint-Claude se sont saisis de l’affaire il y a quelques jours, mais les faits remontent à la fin du mois de novembre. Quatre animaux, dont les propriétaires résident tous à Septmoncel meurent de ce qui semble être une crise cardiaque. Les maîtres ont du chagrin, sans pour autant imaginer le pire.

Ce sont de nouveaux cas, beaucoup plus récents cette fois-ci, qui vont pousser le maire de la commune à agir. « Le 7 février dernier, M. Regard m’explique ce qui était arrivé à son chien. C’était un peu comme une crise d’épilepsie. L’animal a heureusement été soigné à temps, mais la vétérinaire a diagnostiqué un empoisonnement. J’ai alors saisi les gendarmes », explique Raphaël Perrin.

Les enquêteurs font tout de suite le lien avec les morts survenues au mois de novembre et fin janvier.

Car, le 27 janvier, deux résidentes de l’immeuble Opac de la route de Genève perdent leur chien, dans des conditions similaires.

Le 4 février, ce sera au tour de la chienne de compétition de Michel Le Gloannec (voir ci-dessous).

Un autre cas est à nouveau diagnostiqué le week-end dernier.

Depuis le 25 novembre, onze chiens auront finalement péri de mort suspecte, dans cette commune de 700 habitants.

Pour Fleur Chevassus, docteur vétérinaire à Lamoura, le lien entre tous ces décès ne fait aucun doute. Les symptômes sont parfaitement identiques : spasmes, tremblements, grandes difficultés respiratoires, puis arrêt cardiaque.

Pour expliquer ces mystérieuses disparitions, deux hypothèses sont aujourd’hui privilégiées.

Particulièrement voraces, les pies peuvent engendrer de grands dégâts dans les vergers. Ne consommant jamais leur nourriture sur place, elles auraient alors pu faire tomber le poison contenu dans des pièges mis à leur intention en survolant les rues de Septmoncel. Une thèse étayée par la découverte de deux cadavres d’oiseaux.

L’autre piste est celle du geste intentionnel. Les animaux morts vivaient dans un secteur bien délimité, situé autour de l’Opac de Septmoncel. L’auteur des faits ne supportait-il plus les aboiements de ces animaux, il est vrai nombreux dans cet immeuble ? « Aucune récrimination n’est parvenue jusqu’à mon bureau, indique le maire, Raphaël Perrin. Mais, malheureusement, les gens peuvent commettre le pire, sans rien dire avant. »

Une autopsie a été ordonnée et des prélèvements ont été envoyés à Lyon, pour analyses. En attendant les résultats, les chiens de Septmoncel continueront à porter des muselières.
«Bella Dona était toute ma vie, je ne sais pas si je pourrais revenir ici un jour»

Venu à Septmoncel passer sa retraite de policier, Michel Le Gloannec voue une passion sans borne aux lévriers et à leurs courses. Il entraînait Bella Dona depuis quatre ans. Elle est morte le 4 février. « C’est en revenant d’une promenade qu’elle a commencé à avoir des spasmes. Le temps de l’emmener chez le vétérinaire et c’était trop tard », se souvient le propriétaire. Littéralement abattu par cette disparition, Michel Le Gloannec a préféré fuir le Jura pour ne pas tomber dans une sévère dépression. « C’était toute ma vie, je ne sais si je pourrai m’en remettre un jour ». Avec trois autres « victimes », Michel Le Gloannec a porté plainte : « il existe aussi un code pénal pour les animaux… »

http://www.leprogres.fr/jura/2011/02/27/qui-empoisonne-les-chiens-de-septmoncel

C’est autour de cet immeuble, situé à la sortie de Septmoncel que se sont produits la plupart des faits

avatar
Cathy
Admin

Messages : 2457
Points : 6175
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://cathy83.sosblog.fr/bienvenue-b1.htm

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum