Mystérieuses disparitions de chats près d'Hénin, deux sont retrouvés sur Internet

Aller en bas

Mystérieuses disparitions de chats près d'Hénin, deux sont retrouvés sur Internet

Message  Cathy le Lun 21 Mar - 21:04

Un chat disparaît ? Il a trouvé mieux ailleurs. Deux chats disparaissent ? Ils se sont perdus. Mais quand ils sont des dizaines à quitter un bercail bien confortable, on se dit qu'il y a anguille sous roche.
Près d'Hénin-Beaumont, c'est grosse anguille sous grosse roche : 85 matous se sont comme envolés en quelques mois. Deux chatons portés disparus depuis novembre viennent d'être retrouvés, prêts à être vendus sur Internet. Vols isolés ou trafic de chats ? La gendarmerie mène l'enquête.


Dodo, gamelle. Gamelle, dodo.
Une vie de chat éventuellement entrecoupée de balades.
Mais depuis plusieurs mois, des dizaines de félins, bien plus attirés par le canapé qu'animés d'envie d'explorateurs, disparaissent sans laisser de trace.

Le chat d'Aline Laleu par exemple, habitante de Drocourt, qui « ne bougeait jamais de l'appui de fenêtre », n'a plus donné signe de vie depuis octobre. Quant au matou de cette Rouvroysienne qui « ne sort que dix minutes avant de miauler pour rentrer » : disparu depuis décembre. Plus inquiétant : une dame qui avait perdu ses trois chats le même jour en a vu revenir un... les poils rasés. Une autre a même assisté au rapt de son chat. « Un homme l'a embarqué dans une voiture... je n'ai rien pu faire. »

Les disparitions inquiétantes de chats se multipliant, les propriétaires se regroupent. « On s'est rendu compte que les disparitions avaient commencé en avril, explique Aline. Et dans un périmètre très restreint. » Affiches placardées un peu partout, enquête de voisinage, rondes : rien n'y fait. Ils sont aujourd'hui 85 à manquer à l'appel de la gamelle. « On ne retrouve même pas de cadavre ... » Au fil des mois, le mystère s'épaissit. Jusqu'à la semaine dernière...

Vendus 250 euros

Guizmo, chaton type sacré de Birmanie, disparu de Drocourt depuis novembre, a retrouvé ses pénates ces derniers jours. « J'ai consulté des dizaines de sites Internet à la recherche d'une annonce d'un chat trouvé », explique sa maîtresse, Karine Lazzarini. Une annonce postée par un couple du Cateau-Cambrésis, accompagnée d'une photo de deux chatons à vendre, attire son attention. « C'était Guizmo, j'en étais sûre ! » Guizmo n'a donc pas disparu, non, il a été enlevé. Karine contacte ses vendeurs, joue l'intéressée. « J'ai demandé d'où ils venaient. La personne n'arrêtait pas de changer de version, c'était suspect. Et ils demandaient pour Guizmo, et un autre chaton, 250 euros. »

Quelques jours plus tard, prête « à payer », elle consulte à nouveau l'annonce. Horreur, malheur : les chats sont « indisponibles ». Ni une ni deux, elle se rend à la gendarmerie du Cateau-Cambrésis pour déposer plainte. Aussitôt, les militaires se rendent au domicile des vendeurs. Guizmo et son compagnon d'infortune sont bien là. La femme du couple, elle, est interpellée. « Le recel est avéré, selon les gendarmes. L'enquête suit son cours pour établir la responsabilité de chacun sur le vol. »

D'autres chats disparus ont-ils eux aussi atterri à l'autre bout de la région ? Aline Laleu en doute : « Même s'ils ne sont pas de race pure, ces deux chats avaient une valeur marchande. Les nôtres, de vieux chats de gouttière... » Le coeur serré, les propriétaires évoquent la piste du trafic de peaux ou de chats livrés aux laboratoires. Interpellée par les propriétaires, l'Association nationale contre le trafic d'animaux de compagnie (ANTAC), a recueilli près de 50 dossiers et compte déposer une plainte collective.

http://www.lavoixdunord.fr/Region/actualite/Secteur_Region/2011/03/20/article_mysterieuses-disparitions-de-chats-pres.shtml

avatar
Cathy
Admin

Messages : 2457
Points : 6175
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://cathy83.sosblog.fr/bienvenue-b1.htm

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum